Partenaire dans la transition énergétique

Bienvenue sur le site de la Fédération Pétrolière Belge (FPB), la fédération sectorielle et porte-parole officiel des principales sociétés pétrolières actives dans le raffinage, la distribution et le stockage de produits pétroliers en Belgique.

Prix maximum

Chaque jour ouvrable calculé par le Service public fédéral Economie conformément le Contrat-programme.

  • Essence 95 RON

    à partir du 2021-04-13
    €/l 1.5220
  • Essence 95 RON - E10

    à partir du 2021-04-13
    €/l 1.4830
  • Essence 98 RON

    à partir du 2021-04-13
    €/l 1.5530
  • Essence 98 RON - E10

    à partir du 2021-04-13
    €/l 1.5320
  • Diesel

    à partir du 2021-04-01
    €/l 1.4850
  • Diesel - B10

    à partir du 2021-04-01
    €/l 1.4740
  • Diesel - XTL

    à partir du 2021-04-01
    €/l 2.3160
  • Gasoil diesel à la pompe

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.7120
  • GPL

    à partir du 2021-04-10
    €/l 0.5720
  • Gasoil diesel chauffage (extra) (≥ 2000 L)

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.5800
  • Gasoil diesel ind et comm ≥ 2000l

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.5849
  • Gasoil diesel agriculture ≥ 2000l

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.5572
  • Gasoil de chauffage 50S (< 2000 L)

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.5951
  • Gasoil chauffage 50 S (≥ 2000 L)

    à partir du 2021-04-13
    €/l 0.5656
  • Pétrole Lamppant type C (> 2000 L)

    à partir du 2021-04-01
    €/l 0.6291
  • Propane vrac (≥ 2000 L)

    à partir du 2021-04-10
    €/l 0.6346

Wim De Wulf nommé Secrétaire Général de la FPB

Wim De Wulf est nommé secrétaire-général de la Fédération Pétrolière Belge (FPB) au 1er avril 2021 et succède à Jean-Pierre Van Dijk qui prend sa retraite.

Dans son nouveau rôle de secrétaire général, il rejoint la FPB à un moment clé de son histoire, avec des défis importants dans le contexte du cadre européen sur le climat et l'énergie 2030 et de la transition vers une société neutre en carbone d'ici 2050. Le secteur pétrolier est actuellement, en tant que partenaire de la transition énergétique, en pleine transformation pour contribuer à la durabilité du transport et d’autres secteurs dans notre pays via, entre autres, des carburants à faible teneur en carbone.

Wim De Wulf répond aux questions posées par ses nouveaux collègues. Clicquez ici.

PLUS FORT QUE LE CORONA

Le coronavirus nous rend la vie difficile, souvent trop difficile. Mais c’est dans ces moments-là que s’exprime justement ce qui rend chacun de nous unique. Notre force, notre créativité, notre solidarité et notre capacité à rebondir sont impressionnantes. C’est pourquoi nous pouvons combattre ce virus et regarder vers demain avec espoir. Tout ce que nous apprenons aujourd’hui nous servira à créer un avenir plus fort.

Est-ce que chaque individu, chaque organisation, chaque entreprise s’en sortira indemne ? Malheureusement pas. Est-ce que chacun trouvera sa place dans le monde de demain ? Sans aucun doute oui. Nous y travaillons de toutes nos forces, nous nous motivons et nous nous inspirons les uns les autres. Nous unissons nos forces et nous regardons vers l’avenir. Pour être plus forts que le corona !

Plus d'info sur le site  #PLUSFORTQUELECORONA

L’HUILE VÉGÉTALE HYDROGÉNÉE (HVO) DONNE AU MOTEUR DIESEL UN AVENIR DURABLE

Le nouveau carburant diesel XTL (X-To-Liquid) peut être produit à partir de diverses matières premières telles que la biomasse, l'électricité ou le gaz, chacune ayant sa propre technologie de traitement. Depuis le 23 juillet 2018, le diesel XTL qui répond à la norme NBN EN 15940 peut être mis sur le marché dans notre pays. Ce carburant donne au moteur diesel un avenir durable. Le diesel XTL, dont l'huile végétale hydrogénée (HVO) est l’exemple le plus connu, est produit à base d'huile végétale (par exemple, la graisse de friture usagée) ou animale, de déchets ou de pulpe de bois. Ces matières premières d’origine biologique sont traitées à l'hydrogène ("hydrogénées") puis distillées pour répondre à la norme du carburant diesel classique (EN590). Le HVO ainsi obtenu peut dès lors être mélangé au diesel B7 classique en toute proportion, et donc aussi être utilisé ‘pur’ comme carburant dans les voitures diesel existantes sans modification technique. C'est pourquoi le HVO est appelé carburant « drop-in ». Du fait de son origine biologique renouvelable, le HVO peut réduire les émissions de CO2 des voitures et camions existants jusqu'à 90% par rapport au diesel classique. C’est donc une alternative très intéressante pour contribuer à décarboner le transport.

Aujourd'hui, l'HVO est déjà disponible dans certaines stations-service (Q8, Total, Maes, etc.) pour les camions mais aussi pour les voitures. Les nouveaux moteurs diesel à haute performance combinés à ces carburants liquides durables offrent une réponse adéquate aux défis environnementaux et climatiques et peuvent jouer un rôle essentiel dans la transition énergétique. Ces nouveaux carburants méritent donc d'être reconnus et soutenus par les autorités pour élargir la gamme des technologies neutres sur le plan climatique.

Plus d'info dans notre Q&A

Webinar "Comment une taxe CO2 sur les voitures peut-elle contribuer à décarboner le transport ?"

La Fédération pétrolière belge a organisé un webinaire le 30 novembre dernier sur le thème " Comment une taxe CO2 sur les voitures peut-elle contribuer à décarboner le transport ? Un sujet important et d'actualité comme l'a récemment rappelé la ministre fédéral du climat.

Quatre experts ont donné leur avis sur l'introduction possible dans notre pays d'une taxe CO2 dans le secteur non-ETS, en particulier pour l'utilisation de la voiture. Vous pouvez trouver leurs présentation ci-dessous ainsi qu'une vidéo de leur présentation (sous-titrée en anglais).

1. Vincent VAN STEENBERGHE
Climate Policy Advisor du département Changements Climatiques au SPF Santé
Slides                   Vidéo

2. Professor Stef PROOST
KU Leuven - Thinkthank Metaforum
Slides                  Vidéo

3. Michel MARTENS
Director Research & Public Policy chez FEBIAC
Slides                  Vidéo

4. Jean-Pierre VAN DIJK
Secrétaire général Fédération Pétrolière Belge
Slides                  Vidéo

Trajectoire vers la neutralité climatique d’ici 2050 dans le secteur du transport

FuelsEurope présente aujourd’hui une trajectoire décrivant la façon dont les carburants liquides bas carbone pourraient permettre au secteur des transports de contribuer à l’objectif de neutralité climatique de l’UE à l’horizon 2050. La trajectoire montre également que des réductions intermédiaires du CO2 à hauteur de 100 millions de tonnes (Mt) sont réalisables d’ici 2035.

Une trajectoire présentée par l’industrie européenne du raffinage montre la façon dont, grâce aux carburants liquides bas carbone, le secteur des transports pourrait contribuer à atteindre l’objectif de neutralité pour le climat de l’UE d’ici 2050.

Vidéo animation: ouvrez ici

Pour en savoir plus: cliquez ici

Informations sur le COVID-19

Public Health Passenger Locator Form

A partir du premier août, le formulaire électronique d’identification « Public Health Passanger locator Form » est actif. La nouvelle obligation de remplir un formulaire en ligne pour toute personne revenant de l’étranger sur le territoire belge concerne également tous les transporteurs et non uniquement les particuliers/touristes. Cette obligation s’applique à toute personne ayant passé plus de 48h à l’étranger, et restant plus de 48h sur le sol belge.

Guide générique pour les entreprises

Le Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail a élaboré un guide générique, reprenant des bonnes pratiques en vue d’aider les entreprises à la reprise des activités. En premier lieu, ce guide fournit des lignes directrices aux secteurs et aux employeurs qui ont dû (partiellement) cesser leurs activités, en vue d’une reprise sûre et saine de leurs activités. Le guide n’a pas de statut juridique, mais recueille les bonnes pratiques et fournit des conseils aux entreprises pour élaborer leurs propres réglementations. Il est extrêmement important que chacun respecte les consignes de sécurité. Bonne chance pour la poursuite ou le démarrage des activités !

Téléchargez le guide ici

Questions sur le COVID-19 ? Document Q&A pour tous

Le gouvernement a publié un document de questions-réponses où les citoyens peuvent trouver des réponses aux questions les plus fréquentes sur les mesures COVID-19.

Ce document est applicable à partir du 4 mai 2020.

Ouvrez le document ici

Chiffres clés 2019 : le secteur pétrolier belge reste un maillon essentiel de notre approvisionnement énergétique

COLUMNS

L'industrie du raffinage acteur de la transition énergétique : l'hydrogène peut contribuer de manière importante à la réduction des émissions de CO2 dans le secteur du raffinage et des transports

L'industrie du raffinage acteur de la transition énergétique : l'hydrogène peut contribuer de manière importante à la réduction des émissions de CO2 dans le secteur du raffinage et des transports. Le secteur du raffinage compte parmi les plus grands producteurs et consommateurs d'hydrogène en Europe et particulièrement en Belgique. Actuellement, l'hydrogène joue un rôle fondamental dans les processus de conversion des raffineries en contribuant à la fabrication de produits répondant aux exigences en matière de santé et de qualité de l'air (désulfuration). L'hydrogène jouera un rôle croissant, à côté d'autres technologies de décarbonation, dans la réalisation des objectifs climatiques.

Position de la FPB: ouvrez ici

COVID-19 : produits pétroliers essentiels pour le transport et le matériel médical

La pandémie de COVID-19 bouleverse notre quotidien depuis un certain temps déjà. Outre les secteurs de première ligne, en particulier les soins de santé, qui fonctionnent jour après jour, il existe d'autres secteurs tels que le secteur de l'énergie, qui sont essentiels pour la société et aussi pour l'économie. Le secteur pétrolier, par exemple, assure la production et l’approvisionnement de carburants pour les transports routiers, aériens et maritimes.

Les carburants liquides bas carbone : de quoi s'agit-il ?

VIDEO: découvrez les carburants liquides bas carbone pour un transport vert

Le transport de demain se fera par différents sources d'énergie complémentaires. Outre l'électro-mobilité, les carburants liquides bas carbone seront nécessaires pour décarbonater le transport et contribuer à réaliser les objectifs climatiques. Ces carburants liquides seront climatiquement neutres et ont comme avantage de pouvoir être utilisés dans les moteurs actuels des voitures sans modification mais également dans les chauffages au mazout.
Découvrez l'importance de ces carburants innovants dans une courte vidéo

Les atouts des carburants liquides bas carbone

Les carburants liquides pauvres en carbone occuperont une place importante dans le mix énergétique de demain. Plus particulièrement dans les domaines du transport tels que celui du transport routier, l’aviation ou maritime, où il n’existe pas véritablement d’alternatives, mais aussi dans le domaine des voitures particulières, où ils seront en concurrence avec d’autres technologies. Un atout unique de ces carburants liquides pauvres en carbone comme le HVO, les e-fuels et les carburants synthétiques est qu’ils sont un produit « drop-in », ce qui signifie qu’ils peuvent être introduits directement dans le réservoir de votre voiture (sans adaptation). Lors de leur utilisation, ils peuvent réduire immédiatement les émissions de CO2.  Plus d'info, cliquez ici.

Actualités

Mémorandum politique 2019

Notre mémorandum politique pour les élections de 2019 contient nos points de vue sur le climat, l'énergie, les transports, le chauffage, l'ETS, le Plan National Energie et Climat, etc.  Cliquez ici.

Positions

Installations de chauffage hybrides au mazout pour accompagner activement le consommateur vers une société bas carbone

Y a-t-il encore de la place pour le chauffage au mazout dans la transition énergétique en vue de réduire les émissions de CO2? Voir notre position ici