Projets bas carbone

Projets bas carbone

Dans le monde entier dont la Belgique, plusieurs projets voient le jour développant et commercialisant des carburants innovants en réponse aux objectifs climatiques de l'Europe et de notre pays. Découvrez ici quelques projets innovants à faible intensité de carbone.

Q8 vise un transport longue distance plus durable avec le HVO

International Diesel Service (IDS), filiale du groupe Q8 dédiée au transport international, étend son offre de carburants plus durables en Belgique avec le carburant 100 % non fossile HVO100 pour camions. Cette huile végétale hydrotraitée pure (HVO100) est disponible dans trois stations pour camions : Maasmechelen, Meer et Herstal. Il s’agit de trois endroits stratégiques situés sur des axes importants pour le transport international à proximité de la frontière avec les Pays-Bas et l'Allemagne. Avec le HVO100, Q8 anticipe la demande croissante du marché pour des transports longue distance plus durables.
Le HVO est un produit diesel premium fabriqué entièrement à partir de matières premières renouvelables. Il s'agit du carburant le plus durable pour les véhicules diesel sur le marché : il émet 30 % de particules fines en moins, 9 % d'oxyde d'azote en moins et pas moins de 90 % de CO2 en moins par rapport au diesel classique. Ce HVO pur (HVO100) peut être parfaitement ravitaillé dans les moteurs diesel traditionnels (EN15940), sans nécessiter la moindre modification.

Plus d'information sur le site de Q8

Total transforme sa raffinerie Grandpuits (France) en une plateforme de biocarburants et bioplastiques

Dans le cadre de sa stratégie visant la neutralité carbone, Total prévoit de transformer sa raffinerie de Grandpuits (France) en une plateforme zéro pétrole. A horizon 2024, la plateforme s’articulera autour de quatre nouvelles activités industrielles : la production de biocarburants majoritairement destinés au secteur aérien, la production de bioplastiques, le recyclage de plastiques et l’exploitation de deux centrales solaires photovoltaïques. L’unité de biocarburants réutilisera une partie des installations existantes de la raffinerie. Ce projet de Total s’ajoute à celui de conversion de la raffinerie La Mède (France) également en une bioraffinerie pour répondre à la demande croissante en biocarburants. Celle-ci est opérationnelle depuis juillet 2019, et  a une capacité de production annuelle de 500 000 tonnes de biodiesel de type HVO (l'huile végétale hydrogénée). Les biocarburants sont produits à partir de différents types d’huiles: des huiles végétales et 30-40% provenant des huiles végétales usagées et résiduelles et des graisses animales. Toutes les huiles utilisées sont certifiées durables selon les critères définis par l’Union européenne. Ces dix dernières années, l’entreprise Total  a consacré plus de 500 millions d’euros à la recherche pour développer des biocarburants avancés. Ces conversions s’inscrivent dans l’ambition du Groupe d’atteindre la neutralité carbone en Europe d’ici 2050.

Plus d’information : cliquez ici

ExxonMobil et Porsche testent des biocarburants avancés et eFuels renouvelables sur le circuit de Zandvoort

ExxonMobil et Porsche vont conjointement tester des biocarburants avancés et des eFuels renouvelables et à faible teneur en carbone sur le circuit de Zandvoort aux Pays-Bas. Ceci s'inscrit dans le cadre d'une possible utilisation future de ces carburants durables dans les voitures particulières. La collaboration entre Porsche et ExxonMobil porte également sur le développement des eFuels, des carburants synthétiques produits à partir d'hydrogène et de CO2 capté. Dès 2022, ces entreprises prévoient de tester la deuxième version du carburant Esso Renewable Racing Fuel, qui contiendra des composants eFuel. L'eFuel devrait permettre de réduire jusqu'à 85 % les émissions de gaz à effet de serre d'un carburant conventionnel pour les voitures.

Pour plus d’info cliquez ici   (communiqué de presse en anglais)