Quels sont les nouveaux carburants diesel?

Quel est le diesel actuel ?
 
Le diesel actuel répond à la norme NBN EN 590 et comprend maximum 7 % de biocomposants/EMAG (diesel B7).  
 
Qu'est-ce que EMAG ?
 
EMAG est le nom donné à la famille d'esters méthyliques d’acides gras. Ce sont des acides gras produits à partir d’un procédé chimique d'huiles végétales et animales (transestérification) pour aboutir au biodiesel. Les huiles de friture usagées (UCO, Used Cooking Oil) ou les graisses animales, non adaptées à un usage animal ou humain (Tallow Oil), peuvent également être utilisées comme matières premières de base.
 
Qu'est-ce que le diesel XTL ?
 
Le diesel XTL est un diesel paraffinique de synthèse produit à partir de gaz naturel, d’huiles végétales ou de graisses animales ou végétales hydrotraitées. Le diesel paraffinique a une densité plus basse, une teneur inférieure en soufre et en aromatiques et le type A a un numéro de cétane plus élevé que le diesel EN 590.
 
Qu'est-ce que le diesel B10 ?
 
Le diesel B10 est un nouveau carburant diesel avec maximum 10 % de biocomposants (EMAG).
 
Quelle est la différence entre les diesels B7 et B10 ?
 
Le diesel B10 répond à une autre norme que le diesel actuel. Le diesel B10 répond à la norme NBN EN 16734. Le taux maximum de EMAG est de maximum 10 % au lieu de 7 % dans le diesel actuel (EN 590). Les règles d'utilisation dans des véhicules sont dès lors différentes.
 
Le B10 remplace-t-il le diesel actuel (EN 590) ?
 
Le diesel existant (EN 590) est d'une façon générale accepté par tous les constructeurs automobiles. Pour le diesel B10, le constructeur doit indiquer si le diesel B10 est compatible avec votre véhicule. Les nouveaux biodiesels peuvent dorénavant être mis sur le marché à côté du diesel actuel. La disponibilité des produits à la pompe dépend de la décision inpiduelle de chaque point de vente de carburants.  
 
Que sont les diesels B20 et B30 ?
 
Le nouveau diesel B20 contient maximum 20 % de biocomposants, le diesel B30 maximum 30 % de biocomposants. Ces produits sont uniquement destinés à des flottes captives (flotte professionnelle utilisant ces carburants d’une façon contrôlée). Par exemple une flotte de bus ou de camions appartenant à des sociétés de transport qui disposent de leurs propres stations de ravitaillement et d’installations de maintenance.  
 
Le diesel XTL contient-il des biocomposants ?
 
Le diesel XTL peut être fait à base de plusieurs matières premières (parfois aussi des biocomposants), chacune via une technologie de production spécifique : le gaz naturel (GTL, Gas To Liquid), la biomasse (BTL ou Bio To Liquid) ou via l’hydrogénation d'huiles végétales (HVO ou « Hydrogenated Vegetable Oil »).   
 
Le diesel actuel contient-il déjà des biocomposants ?
 
Oui. Le diesel B7 (EN 590) peut, selon la norme, contenir des biocomposants, pour l’EMAG c’est un maximum de 7 %.
 
Quels biocomposants sont utilisés dans les biodiesels B10, B20 et B30 ?
 
Les biocomposants pour les diesels B10, B20 et B30 sont les mêmes que ceux utilisés pour le diesel B7 (EN 590), seul le taux d’incorporation  change. Les composants éligibles sont déterminés par les directives européennes et leur transposition en loi belge. Ces composants sont issus d'origines perses comme par exemple de graines ou de noix. Comme c’est le cas du diesel B7, ils sont transformés et utilisés comme EMAG (« esters méthyliques d’acides gras »). Ce sont des acides gras produits par un processus chimique de transestérification d'huiles végétales et animales pour fabriquer du biodiesel. Les huiles de friture usagées (UCO, used cooking oil) ou les graisses animales, non adaptées à un usage animal ou humain (Tallow Oil), peuvent également être utilisées comme matières premières de base.