Pourquoi le prix à la pompe ne fluctue pas autant que le prix du pétrole brut?

1. TAXES

Le prix à la pompe est constitué de divers éléments, dont une part élevée de taxes (droit d'accises et TVA). Le montant des droits d'accises est fixé en valeur absolue et ne varie donc pas en fonction des cours sur le marché international.

En fait, le poids des accises atténue les variations du prix maximum en pourcentage: plus les accises (qui sont fixes) ont une forte part dans le prix, moins la hausse (ou la baisse) est rapide en pourcentage. C'est pourquoi le prix maximum du gasoil de chauffage, peu taxé, varie plus vite que le prix maximum du diesel qui lui-même varie plus vite que le prix maximum de l'essence.

Attention: le fait que le prix maximum de l'essence et du diesel varie moins fort en pourcentage que le prix du brut, vaut autant à la baisse qu'à la hausse.

Exemples (chiffres SPF Economie & Bulletin de l'Industrie Pétrolière):

  • à la baisse
  5 mai 2015 20 janvier 2016 variation %
Brut Mer du Nord BRENT (€/bbl*)
60,74(1)
25,56
- 58
prix maximum diesel (€/l)
1,297
1,079
- 17
prix maximum essence 95 octane (€/l)
1,525
1,291
- 15

(1) HIGH 2015

  • à la hausse
  22 décembre 2015 10 juin 2016 variation %
Brut Mer du Nord BRENT (€/bbl*)
32,97(1)
44,71
+ 36
prix maximum diesel (€/l)
1,114(1)
1,207
+ 8
prix maximum essence 95 octane (€/l)
1,299(1)
1,382
+ 6

(1) LOW 2015

Ceci montre clairement que les baisses ou les hausses des cotations sur le marché international du pétrole brut ont un impact limité sur les prix au consommateur pour les produits fortement taxés comme l'essence ou le diesel.

* bbl signifie 'barrel'. Un 'barrel' est un baril de 159 litres.

 

2. TAUX DE CHANGE DOLLAR / EURO

Le pétrole est vendu en dollar sur le marché international. L'évolution du taux de change dollar / euro peut donc entraîner soit une hausse, soit une baisse du prix des produits pétroliers en euro.

 

3. LES COTATIONS INTERNATIONALES DES PRODUITS FINIS

Ce sont les cotations internationales des produits finis sur le marché de Rotterdam ($ / t) - et non pas le prix du pétrole brut - qui servent à calculer le prix maximum selon le contrat de programme.

(Dans le tableau ci-dessous, les prix mentionnés sont les moyennes de décembre 2009 et décembre 2010.)

cotations internationales $ / t   € / t
décembre 2009

décembre 2010

difference %

  décembre 2009 décembre 2010 différence %
essence 95 octane
578
731
+ 26
 
395
553
+ 40
diesel
534
688
+ 29
 
365
520
+ 42
gasoil de chauffage
515
668
+ 30
 
352
505
+ 43

L'euro n'amortit donc plus la hausse du prix du marché international en dollar.

€ / $

décembre 2009
décembre 2010
différence %
0,6836
0,7564
+ 11

Source: Comité Professionel Du Pétrole (France) et Banque centrale européenne

Voir aussi: explication de l'évolution respective des prix du brut et des prix maximums des carburants à la pompe